archiviste

Qu’est-ce qu’un archiviste ?

Un archiviste est un professionnel responsable des archives de l’administration, de l’entreprise ou de l’association pour laquelle il travaille. Il est chargé de gérer l’ensemble des documents produits ou reçus par les personnes ou les organismes publics ou privés, peu importe le support sur lequel se trouvent ces documents et leur date d’élaboration. L’archiviste conserve les archives historiques, intervient au début du traitement de l’information et informe tout le monde sur le fait qu’un document est une archive dès sa création. Ce travailleur se veut un gardien de la mémoire des organisations, ainsi qu’un médiateur. Il assure la valorisation des archives et les communique aux publics qui souhaitent y accéder. Le partage des connaissances est une obsession pour l’archiviste qui est bien informé du passé et dont la maitrise du présent est parfaite pour une bonne préparation de l’avenir.


DEVIS ARCHIVAGE

L’essentiel de l’activité de l’archiviste

Plusieurs étapes doivent être considérées dans le cadre de la gestion des archives. Et l’archiviste est le professionnel qui s’occupe de ces différentes phases. Il est celui qui collecte et classe les documents avant de les traiter, les conserver et les communiquer au public. L’archiviste est aussi un gestionnaire de projets. Il peut demander par exemple que de nouveaux bâtiments soient construits, qu’un service soit informatisé ou que des démarches soient entamées pour une mise en relation fructueuse avec des prestataires extérieurs.

Notez que le travail de l’archiviste commence en amont par l’évaluation du contenu des documents. Ensuite, il assure la formation du personnel des services de production de documents et conçoit des outils pour traiter efficacement les archives dès leur création. Il peut s’agir d’outils qui permettent d’analyser l’intérêt des documents produits, de choisir leur durée de conservation et de déterminer les archives définitives.

Classer et conserver, des actions au cœur de l’activité de l’archiviste

Lorsque l’archiviste est en contact avec des documents à archiver, la première chose à mettre en œuvre est de les classer. Cela consiste à les organiser de manière cohérente. Ensuite, il prend des dispositions pour les conserver idéalement. Il s’emploie également à les restaurer et à les sécuriser. L’archiviste a le devoir de faire en sorte que les documents en sa possession soient bien rangés. En outre, il est tenu de les conditionner et de superviser leur destruction en se basant sur la réglementation en vigueur.

La communication, un pan important du travail d’archiviste

Dans l’exercice de sa profession, l’archiviste est amené à communiquer aux publics qui le souhaitent les documents qu’il a archivés. Les chercheurs, les étudiants, les généalogistes sont des exemples de personnes qui peuvent le contacter en vue d’être en possession de certaines archives. D’ailleurs, c’est cette dimension de ce métier qui justifie toutes les autres. En effet, le véritable but en créant cette profession est de pouvoir communiquer les archives au plus grand nombre de personnes en respectant les délais fixés par la loi. L’archiviste doit aussi guider les lecteurs et les utilisateurs dans leurs recherches.

Un professionnel chargé de valoriser les archives

On peut le dire, les archives sont la spécialité de l’archiviste. Ce dernier doit donc travailler à leur valorisation. Il est chargé de faire de leur sauvegarde, mais également de faire comprendre au public pourquoi les archives sont très importantes et pourquoi des efforts sont nécessaires pour les préserver. Et pour se faire comprendre, il organise des ateliers et conçoit des dossiers documentaires pour les enseignants. Ces actions ont l’avantage de mieux faire connaitre les archives aux plus jeunes. L’archiviste s’implique également dans l’organisation des expositions qui abordent des thématiques historiques. Il en profite pour mettre en valeur les archives et expliquer clairement leur bien-fondé au public. Pour atteindre son objectif, il exploite des scénographies rassemblant des documents d’archives et met en avant des tableaux, objets et œuvres d’art.

Qualités, compétences et formations pour être archiviste

Il est indispensable d’avoir de bonnes connaissances en histoire et en droit pour exercer le métier d’archiviste. Aussi, les personnes qui excellent dans ce boulot sont celles qui sont très sélectives et font preuve d’un bon esprit de synthèse. Être minutieux et soigneux est indispensable pour manipuler les documents qui peuvent être très vieux et fragiles. En outre, un archiviste doit être très méthodique et consciencieux. On attend également de lui un sens relationnel pointu afin qu’il puisse être en contact avec tous les profils d’individu. Notez par ailleurs que si vous n’aimez pas les lettres et la culture, il sera difficile pour vous de bien effectuer le travail d’archiviste.

 

Côté formation, pour devenir archiviste, il est nécessaire de se former en histoire à travers un cursus universitaire. Un Master sur le traitement scientifique des archives est un diplôme important pour faire ce métier. Décrocher un DUT informaticien-communication, option métiers du livre et du patrimoine est également souhaitable. Après, vous pouvez passer des concours extérieurs de la Fonction Publique pour espérer lancer votre carrière d’archiviste. En termes d’évolution, vous pouvez plus tard devenir chef d’un service d’archives ou conservateur du patrimoine.

 


DEVIS ARCHIVAGE